Accueil / Business / Comment concevoir l’arborescence de votre site web pour votre référencement ?

Comment concevoir l’arborescence de votre site web pour votre référencement ?

L’arborescence de votre site web est capitale pour votre SEO (Search Engine Optimization). Les clés du référencement naturel se trouvent en amont de la création d’un site internet, dès la conception de la structure.

Beaucoup de propriétaires et administrateurs négligent la dimension SEO en posant les premières pierres de leurs sites web et prennent conscience de cette erreur quand il est déjà trop tard. Afin de vous éviter ce problème, nous allons voir, dès le départ, comment concevoir l’arborescence de votre site web pour votre référencement.

Pourquoi l’arborescence de votre site web est-elle déterminante pour votre SEO ?

L’architecture de votre site web influence directement votre référencement naturel pour plusieurs raisons :

  • dans les différents niveaux de votre arborescence, les URL expriment l’articulation sémantique de votre stratégie de mots-clés ;
  • le maillage interne de vos pages définit la répartition de votre juice flow, prise en compte dans le SEO ;
  • le cheminement de navigation que vous proposez correspond à l’expérience utilisateur (UX, ou User eXperience) de vos visiteurs, qui est un critère de plus en plus important pour Google dans le référencement naturel (SXO, ou Search eXperience Optimization).

De ce fait, en intégrant ces différents points d’optimisation du SEO dès la conception de la structure de votre site web, vous bâtissez votre présence sur internet sur des fondations solides et durables, sur cette grande toile où la concurrence fait rage dans tous les secteurs d’activités.

De nombreuses entreprises font l’erreur de ne pas considérer la problématique du référencement naturel lors de la création de leurs sites web, parfois en pensant gagner du temps et de l’argent, pour se rendre compte finalement qu’une refonte totale est inévitable et que la facture sera salée.

Afin de partir sur les meilleures bases dans votre aventure sur internet, nous allons voir comment intégrer à la structure de votre site web ces notions SEO de stratégie de mots-clés, maillage interne, juice flow et UX Design.

Pensez l’arborescence de votre site web en termes d’URL, de mots-clés et de sémantique

Les mots-clés règnent encore et toujours au grand royaume du SEO. Bien que d’autres critères prennent de plus en plus d’importance en matière de référencement naturel dans les moteurs de recherches, en définitive, ce sont bien les mots-clés qui permettent aux internautes et mobinautes de vous chercher et vous trouver dans Google.

Comme vous le savez, il est nécessaire de définir une stratégie de mots-clés si vous voulez développer une activité sur internet. Cependant, beaucoup se limitent à une utilisation de leurs mots-clés dans le contenu de leurs pages web, alors qu’il faut les intégrer dès la racine, dans vos URL.

Or, voici justement ce qui fait toute la différence entre les sites web bien conçus dès le départ en matière de SEO, et les autres ! D’une part, il est important d’inclure la principale association de mots-clés de chaque page web dans son URL.
D’autre part, n’oublions pas que l’adresse complète de votre page web comprend :

  • au début de l’URL, le ou les mots principaux du nom de domaine de votre site web ;
  • au milieu de l’URL, le ou les mots des niveaux intermédiaires de la hiérarchie de votre arborescence sous lesquels se situe votre page web ;
  • à la fin de l’URL, le ou les mots propres à votre page web.

Si vous prenez en compte ce point, vous comprendrez alors assez vite toute la puissance de la structure de votre site web dans l’expression sémantique de votre stratégie de mots-clés par l’intermédiaire de vos URL. Ou plutôt, vous comprendrez que l’arborescence technique de votre site web peut être déduite de l’arborescence sémantique de vos mots-clés cibles.

Le nom de domaine, votre principale association de mots-clés

Dans le SEO, tout se joue dès le choix du nom de domaine. Plutôt que de choisir un nom aléatoire, que personne ne va chercher dans la barre de Google, pensez à votre nom de domaine comme l’occasion de placer les mots-clés les plus recherchés par votre audience cible pour trouver une activité telle que la vôtre, en accord avec votre stratégie marketing et commerciale.

Cette association principale de mots-clés correspond à votre page principale et doit donc définir votre activité dans son ensemble. N’oubliez pas que, par l’intermédiaire de votre nom de domaine, ces mots-clés principaux seront répétés au début de l’URL de toutes vos pages, c’est pourquoi le nom de domaine est capital pour votre stratégie de référencement.

Les mots-clés des pages finales

Audrey Braun, formatrice en rédaction web et directrice de l’agence ABCM de Strasbourg, nous signale que selon la même logique, l’ensemble des mot-clés de votre stratégie SEO doit être savamment distillé dans les URL de toutes les pages de votre site web, en consacrant une page web par association de mots-clés. En gardant ce point à l’esprit, vous pouvez donc recenser l’ensemble des contenus et des pages que vous devez créer dans votre site web.

Les rubriques, ou catégories intermédiaires

Maintenant que vous avez défini votre nom de domaine (correspondant à votre page principale) et recensé toutes les pages web à créer (par les associations de mots-clés qu’elles représentent), il est temps de concevoir l’arborescence de votre site, qui va lier toutes ces pages entre elles.

À cette étape, vous vous apprêtez à créer les rubriques intermédiaires, ou catégories, de votre site web. Celles-ci sont une nouvelle occasion de placer un ou deux mots-clés chacune, à articuler avec les mots-clés du nom de domaine et les mots-clés de la page finale. Par souci de cohérence et de pertinence, ces niveaux hiérarchiques intermédiaires doivent tracer un trait d’union naturel entre les mots-clés globaux de votre nom de domaine et les mots-clés détaillés des pages finales qu’ils regroupent.

Encore une fois, ces rubriques intermédiaires de votre site web ne doivent pas uniquement être pensées dans un esprit purement logique, mais surtout par rapport aux mots-clés intermédiaires du cheminement sémantique que votre audience cible va emprunter pour rechercher une page web.

Ceci dit, d’autres paramètres que votre stratégie de mots-clés sont à prendre en compte pour concevoir l’architecture de votre site web, en particulier vos rubriques intermédiaires, au service de votre référencement, telles que l’expérience utilisateur (UX).

Concevez l’arborescence sémantique qui propose la meilleure expérience utilisateur (UX)

Finalement, toutes les bonnes pratiques du SEO convergent vers le même point : satisfaire les internautes, en répondant à leurs besoins et en leur proposant la meilleure expérience utilisateur possible (UX). L’expression SXO (Search eXperience Optimization) désigne justement l’ensemble des pratiques visant à améliorer simultanément le SEO et l’UX, ce qui passe évidemment par une architecture de site web optimale.

Inutile de chercher midi à quatorze heures en créant des rubriques et sous-catégories artificielles dans l’arborescence de votre site web. Les internautes exigent la simplicité et l’efficacité dans leur navigation, c’est pourquoi ils doivent pouvoir atteindre leur but en quelques clics sur votre site web et en explorer les différentes sections facilement s’ils le souhaitent.

Une segmentation équilibrée des catégories

Les différentes sections et les multiples niveaux de profondeur de votre structure doivent être mis en cohérence avec la pensée de votre audience cible et la logique du robot de Google. En respectant cette double exigence, vous devez segmenter vos catégories et éventuelles sous-catégories de manière sémantique et équilibrée. Pour la caricature de ce qu’il ne faut pas faire, évitez d’affilier toutes vos pages du dernier niveau hiérarchique à la même catégorie et aucune aux autres.

Si vous avez identifié vos catégories principales par leur capacité à rassembler par groupes sémantiques l’ensemble de vos mots-clés, comme nous l’avons vu précédemment, ces rubriques doivent couler de source pour vos visiteurs. Chaque catégorie doit aussi avoir sa propre raison d’être et former le point de départ de ses propres ramifications sémantiques, presque indépendamment des autres. Pour être bénéfique à votre référencement, chaque branche de votre arborescence doit tracer et prolonger un parcours utilisateur évident.

Arborescence en silos et cocons sémantiques

Pour faire sens en terme de logique de navigation et de confort de visite, votre arborescence doit donc se ramifier en une multiplicité de silos, représentant chacun un cocon sémantique. Chaque cocon sémantique s’articule autour de son association de mots-clés spécifique sur une page mère et se ramifie en autant de pages filles que de requêtes approfondies pour cette association de mots-clés, en allant du plus général au plus précis.

Par exemple, sur le site d’un magasin de meubles, la page de la rubrique dédiée aux canapés peut se ramifier en plusieurs pages : une page pour les canapés convertibles, une autre pour les canapés d’angle, etc. De même, la page fille consacrée aux convertibles peut elle-même se ramifier en pages filles selon la matière : canapés convertibles en cuir, canapés convertibles en coton, canapés convertibles en matière synthétique, etc. Un cocon sémantique est donc formé pour la partie du site web consacrée aux canapés, avec différents niveaux de profondeur. Par respect de la structure en silos, ces pages contiennent des liens internes permettant de naviguer verticalement dans l’univers des canapés ou vers les autres rubriques principales, mais pas directement vers la page des chaises hautes en bois, par exemple, qui n’a rien à voir.

Un maillage interne bien développé

Pour transformer votre arborescence de site en un réseau de navigation optimal pour vos visiteurs, vous devez bien évidemment créer des hyperliens internes entre vos différentes rubriques et pages. Développer un bon maillage interne améliore l’expérience utilisateur de vos visiteurs, du moment que vous proposez des parcours de visite cohérents et faciles à suivre. Le maillage de vos liens internes doit donc représenter une carte des relations sémantiques qui existent ou peuvent être tissées entre tous vos mots-clés, et donc entre vos pages, sur différents niveaux. En matière de SEO, Google tient compte de la qualité du maillage interne.

Un bon maillage interne permet également une bonne répartition de votre link juice. Cette notion peut être comprise comme si toutes vos pages et rubriques étaient des récipients. Cette métaphore considère chaque page d’arrivée de vos visiteurs comme remplie d’une certaine quantité de jus, à reverser et répartir équitablement vers l’ensemble des autres pages de votre site grâce aux hyperliens internes qui les connectent les unes aux autres. Une bonne répartition de votre juice flow vous fait marquer des points en SEO aux yeux aiguisés des algorithmes de Google. Les pages les plus importantes doivent être celles qui reçoivent le plus de juice flow.

Les outils visibles et SEO Friendly d’exploration de votre arborescence

Comme vous l’avez compris, il est impératif de fluidifier au maximum le parcours utilisateur que vous proposez, ce qui est pris en compte dans votre référencement par le robot de Google. Afin que l’arborescence de votre site web propose la meilleure expérience de navigation possible, autant la rendre visible, pour guider vos visiteurs et marquer des points pour votre référencement par la même occasion, grâce à des outils standards tels que le menu, le fil d’Ariane, le plan de site, le moteur de recherches interne, etc.

Votre menu principal

Une fois que vous avez défini l’architecture de vos rubriques, votre menu principal rend visibles et accessibles les rubriques les plus importantes de votre arborescence. Vous pouvez aussi afficher un sous-menu propre à chaque rubrique, sur la page de celle-ci, mais pas depuis la page principale. Ainsi, vous guidez de plus en plus finement votre audience au fur et à mesure de l’exploration des différents niveaux de votre structure.

Soit dit en passant, en appliquant les données structurées à votre menu principal dans le code de vos pages, vous pouvez faire apparaître ces principaux liens de navigation sous la forme de résultats enrichis directement lorsque votre page s’affiche dans les résultats de Google. Votre SEO, vos visiteurs et le robot de Google apprécieront.

Le fil d’Ariane

Pour aider vos visiteurs à trouver facilement leur chemin sur votre site web, rien de mieux qu’un bon vieux fil d’Ariane en début et fin de chaque page. De quoi s’agit-il ? Comme vous l’avez certainement aperçu sur de nombreuses pages web, sans forcément y prêter attention, le fil d’Ariane trace le cheminement partant de la page racine, passant par le ou les niveaux hiérarchiques intermédiaires et arrivant jusqu’à la page sur laquelle vous vous trouvez. Sur une même ligne, chaque étape du fil d’Ariane est un hyperlien interne menant à la section correspondante de votre site web.

Le plan de site (Sitemap)

Vous pouvez également inclure un lien vers votre plan de site, ou Sitemap, dans le pied de vos pages, près des liens menant vers vos Mentions Légales, etc. En cliquant dessus, vos visiteurs accéderont à une page illustrant toute votre arborescence, incluant tous les hyperliens internes menant à toutes vos pages. Ainsi, l’internaute peut assimiler en un coup d’œil votre carte aux trésors et accédez à n’importe laquelle de vos pages en un seul clic. D’autre part, la bonne pratique SEO consiste à communiquer cette sitemap à Google, via la Google Search Console, afin que Google prenne connaissance de toutes vos pages web et les indexe.

Votre moteur de recherches interne

En complément de votre sitemap et de votre fil d’Ariane, vous pouvez proposer à vos visiteurs une barre de recherche afin de retrouver une page spécifique de votre site grâce à des mots-clés qu’elle contient. Le moteur de recherches interne à votre site est une solution efficace, car vos visiteurs peuvent arriver sur n’importe quelle page de votre site web et y chercher tout autre chose, sans que vous puissiez prédire tous les parcours de navigation. En réalité, bien souvent, les internautes n’arrivent jamais sur votre site web par la porte d’entrée que vous aviez prévue pour eux, c’est pourquoi ils doivent pouvoir s’y frayer un chemin à partir de n’importe quelle page.

 

Vérifiez également

services de transcription

Services de transcription : faites appel à un professionnel  

La transcription de documents est une tâche longue et fastidieuse nécessitant des compétences en dactylographie, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *